• Plus de structures, mais pas plus de service pour les clients

    Québec, le 26 avril 2015 – La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Martine Ouellet, s’inquiète de la décision du gouvernement libéral d’abolir l’Agence métropolitaine de transport (AMT) pour la remplacer par deux entités, soit le Réseau des transports métropolitains et l’Agence régionale de transport.

    « Cette décision est vraiment surprenante. En effet, alors que plusieurs villes dans le monde ont plutôt tendance à centraliser la planification et la gestion du transport collectif autour d’un seul et même organisme, le gouvernement libéral décide de remplacer une structure par deux structures. Il y a déjà beaucoup trop de joueurs dans ce dossier; je ne vois pas comment le fait de créer un nouvel organisme et d’en fusionner d’autres simplifiera les choses. Pour nous, il s’agit seulement d’un jeu de chaise musicale entre les intervenants. Le gouvernement n’a aucune vision réelle, à long terme, du transport collectif dans la région métropolitaine », a déclaré Martine Ouellet.

    De plus, la nouvelle configuration donnerait plus de pouvoir à la Communauté métropolitaine de Montréal, ce qui veut dire plus de pouvoir pour Montréal, mais moins aux villes en périphérie. Cette nouvelle façon de faire politiserait davantage les décisions en transport collectif dans la grande région métropolitaine.

    « Encore une fois, la décision du ministre des Transports va à l’encontre des tendances que l’on observe ailleurs dans le monde. À Vancouver et à Toronto, par exemple, on a dépolitisé au maximum les organismes de planification et de gestion du transport collectif afin de laisser toute la place aux experts en ce domaine, assurant ainsi une planification du réseau à long terme. Non seulement la réorganisation libérale politise le processus décisionnel, mais elle crée en plus un déséquilibre évident entre Montréal et les autres villes de la région métropolitaine », a conclu la députée.

  • Le Parti Québécois doit redevenir le parti des travailleurs et de la classe moyenne

    Accompagnée par quatre syndicats qui représentent 200 000 travailleurs, je propose des mesures pour améliorer les retraites des Québécois et nos conditions de travail. Je propose :

    • de doubler le RRQ ;
    • d’appliquer les mesures sur la prévention en matière de santé et sécurité à tous les milieux de travail ;
    • d’interdire les clauses orphelins pour les régimes de retraite et les avantages sociaux ;
    • de moderniser la loi anti-briseur de grève ;
    • d’élaborer une politique de l’aérospatiale pour consolider et faire croître ce secteur dans la grande région métropolitaine.
  • Revoyez l’assemblée de cuisine virtuelle de Martine Ouellet!

    Assemblée

  • Martine Ouellet est première chez les présidents de la Capitale-Nationale

    5présidents

    Québec, le jeudi 23 avril 2015 – La candidate à la chefferie du Parti Québécois et députée de Vachon, Martine Ouellet, reçoit l’appui public de cinq présidents du Parti Québécois de la région de Québec. « Je suis très contente de pouvoir compter sur ce fort appui à Québec, ensemble nous allons recentrer le Parti Québécois sur l’indépendance et la social-démocratie verte. Ensemble, nous allons réaliser la deuxième révolution tranquille », a déclaré la candidate à la chefferie du Parti Québécois.

    Martine Ouellet peut maintenant compter sur l’appui public de cinq des onze présidents actifs de la Capitale-Nationale. Avec ces appuis, Martine Ouellet est maintenant en avance dans la région de Québec, suivie par Pierre-Karl Péladeau qui en compte trois et par les autres candidats, qui n’en ont aucun.

    « Le Canada est trop petit pour le Québec; ce qu’il nous faut, c’est le monde. Ces mots justes et clairs sont ceux de Martine Ouellet, une politicienne qui reconnait le plein potentiel créateur de la société québécoise. Ce qu’elle nous propose est une vision à long terme axée sur le bien commun et un développement économique intelligent. Qui peut rester insensible à un tel discours? J’offre donc tout mon appui et ma confiance à Martine Ouellet pour la construction d’un Québec moderne. »
    − Émilie Laplante, présidente de Montmorency

    « C’est par la clarté et la transparence qu’incarne Martine Ouellet que nous réussirons à retrouver la confiance des Québécois envers le Parti Québécois et même, envers leurs institutions politiques. C’est essentiel pour que le parti puisse convaincre la majorité de la population à se mobiliser pour réaliser l’indépendance du Québec. »
    Maude-Amélie Verville, présidente de La Peltrie

    « Le Parti Québécois a toujours connu ses succès quand il a été uni d’une même voix et a su exposer clairement la direction qu’il entendait prendre. Avec Martine Ouellet, les Québécois sauront exactement à quoi s’attendre, avec un programme limpide quant à l’indépendance nationale et à ses bénéfices concrets pour la population. C’est avec cette confiance retrouvée que les Québécois vont appuyer le Parti Québécois aux élections partielles dans la capitale et pour le choix du gouvernement en 2018. »
    François Aumond, président de Chauveau

     « J’appuie Martine car elle est la seule à avoir été claire et directe quant à ses intentions en matière de souveraineté, d’environnement et de développement économique. Elle est la seule à ne pas avoir changé son discours. De plus, les autres candidats ont glané à gauche et à droite des idées du programme de Martine. »
    Annie Morin, présidente de Portneuf

    « Je suis dans l’équipe de Martine Ouellet parce qu’elle représente cette force vive et déterminée dont nous avons besoin, non seulement comme chef du Parti Québécois, comme première ministre, mais surtout pour réunir tous les indépendantistes dès maintenant pour nous mettre sur la route de l’indépendance du Québec. »
    Philippe Bourque, président de Jean-Lesage

    À noter, les appuis sont faits à titre personnel.

    Photo : Annie Morin, Émilie Laplante, Martine Ouellet, Philippe Bourque et Maude-Amélie Verville.

  • Martine Ouellet aux Coulisses du pouvoir

  • 10 actions de 2015 à 2018 pour un Québec indépendant

    10 actions

  • L’indépendance et la social-démocratie verte


    Je m’engage à recentrer le Parti Québécois sur l’indépendance et la social-démocratie verte. Ce sont nos racines, notre identité, c’est ça notre force au Parti Québécois.

    Source vidéo : Parti Québécois, débat de Québec

  • Le Parti Québécois dépose un projet de loi zéro émission

    IMG_2005

    Québec, le 15 avril 2015 – La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’électrification des transports, Martine Ouellet, a déposé, ce matin à l’Assemblée nationale, le projet de loi no 392, Loi sur les véhicules automobiles à zéro émission de gaz à effet de serre, ayant pour objet d’améliorer l’offre de véhicules électriques sur le marché québécois et, ce faisant, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

    « Les manufacturiers automobiles doivent augmenter l’offre de véhicules électriques, en proposant notamment aux consommateurs québécois un plus large éventail de modèles. Étant donné la faiblesse de l’offre actuelle, les ventes de véhicules électriques représentent à peine plus de 0,5 % de l’ensemble des ventes de voitures au Québec. S’il est adopté, notre projet de loi permettra de positionner le Québec comme un leader de la mobilité électrique », a déclaré Martine Ouellet.

    Dix États américains, représentant plus de 28 % du marché automobile des États-Unis, ont déjà adopté une loi zéro émission, dont la Californie et New York. Ces États peuvent donc bénéficier d’une meilleure offre en matière de véhicules électriques et d’un meilleur environnement.

    « Le secteur du transport est responsable de 45 % des émissions de gaz à effet de serre au Québec. L’électrification des transports est essentielle si nous voulons libérer le Québec du pétrole et lutter contre les changements climatiques. Lorsque nous étions au gouvernement, nous avons déposé une ambitieuse stratégie d’électrification des transports; malheureusement, les libéraux sont en train de l’abandonner », a pour sa part souligné Sylvain Gaudreault, porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement durable et d’environnement.

    « Sur le plan des coûts d’utilisation, les propriétaires d’un véhicule électrique économisent jusqu’à 85 % par rapport aux propriétaires d’un véhicule à essence. De plus, plutôt que d’utiliser du pétrole importé à grands frais de l’étranger, ils achètent de l’électricité verte québécoise; les économies ainsi réalisées peuvent être investies localement et, par conséquent, créer de la richesse au Québec », a conclu Martine Ouellet.

  • François Avard, auteur : Pourquoi j’appuie Martine Ouellet

    Avard-004

    J’ai appuyé Martine Ouellet après avoir pris connaissance de son programme. Si, comme moi, vous jetez un coup d’oeil à ses idées, à ses projets, vous l’appuierez aussi.

    Dans mon travail d’auteur, je côtoie au quotidien des artistes, des gens d’idées, déterminés, sûrs d’eux et rigoureux. En Martine, j’ai retrouvé ces qualités.

    Connaître Martine Ouellet, c’est avoir envie de faire la route à ses côtés. Elle sait quel est l’itinéraire le plus court — qui n’est pas le plus facile — et elle a l’énergie pour nous conduire à destination: un pays.

    Ah, pis d’la marde. J’me lâche. Je vais dire les choses simplement: chus plutôt écoeuré du vide ambiant, du mou partout, des mensonges, des paroles creuses, de la politique politicienne insignifiante, des journaleux intéressés, des décisions qui sentent la merde, de cette dictature du crétinisme, des protestations bidons, de la bêtise et de la manipulation, des trahisons révélées avec le sourire, des vire-capots insolents, des profiteurs puants, de l’image préfab des imposteurs patentés, de l’assassinat de l’intelligence, de l’impunité des privilégiés, du mépris du contribuable, du mépris de l’électeur, du mépris des hommes et des femmes qui travaillent comme des singes, de la déconsidération affligeante de mon vote.

    Vous l’aurez compris, chus assez décrissé de la politique.

    Et malgré tout ça, y a Martine, tibout de femme énergique, droite et forte, qui donne encore envie d’y croire.

  • Découvrez pourquoi Éric Matte appuie Martine Ouellet!

Page 2 sur 6123456