• Dix actions de 2015 à 2018 pour un Québec indépendant avec Martine Ouellet comme Chef du Parti Québécois

    G0A2748

    Augmentons la cadence de notre marche vers l’indépendance du Québec

    1. Renouveler l’article un du Parti Québécois afin de proposer clairement aux Québécois de réaliser l’indépendance du Québec dans le premier mandat. Convoquer un congrès national dans les 100 jours suivant mon élection comme chef et proposer la fin de la gouvernance souverainiste et le début de la démarche claire pour réaliser l’indépendance.
    1. Dans les premières semaines après mon élection comme chef, je m’engage à rencontrer les dirigeants des partis politiques indépendantistes du Québec afin de discuter d’une démarche commune de réalisation de l’indépendance où chaque organisation gardera son autonomie afin de promouvoir l’indépendance du Québec.
    1. Dans les premières semaines après mon élection comme chef, je m’engage à rencontrer les différentes organisations indépendantistes pour échanger avec elles quant au rôle qu’elles comptent jouer dans notre marche vers l’indépendance.
    1. Créer des groupes d’actions thématiques lors du premier conseil national à la fin du mois d’août 2015 qui seront responsables de produire des argumentaires thématiques sur le Québec indépendant. Ils vont en faire la promotion active auprès des femmes, des Québécois d’adoption, des travailleurs, des entrepreneurs, des autochtones, des jeunes familles, des aînés, des étudiants, des organismes communautaires, des artistes, etc.
    1. Lancer une vaste campagne de recrutement pour doubler le membership du Parti Québécois.
    1. Mettre à jour les études sur l’indépendance du Québec. Un responsable sera nommé afin de former une équipe incluant des citoyens, des membres des partis politiques, des professeurs et des représentants d’organisations telles des syndicats, des entreprises et des associations étudiantes. Ils seront en charge d’actualiser les différentes études sur l’indépendance du Québec et d’en produire de nouvelles.
    1. Lancer, avec tous les partenaires intéressés, une campagne permanente de mobilisation, de diffusion et d’animation pour le pays du Québec où tous les citoyens seront invités. Par exemple, seront organisés des 5 à 7, des soirées d’information, et des activités culturelles ou sportives. Des formations pour les militants sur l’indépendance du Québec seront mises en place ainsi qu’une campagne terrain afin d’aller à la rencontre des citoyens, inspirée de l’Opération Bélier.
    1. Créer le « Fonds Québec Pays (FQP) » avec nos partenaires afin de financer les études, l’animation, la promotion et la mobilisation pour le Québec indépendant.
    1. Intégrer le projet du Québec indépendant dans toutes les actions des députés du Parti Québécois afin de rendre concrets les avantages d’un État complet avec tous nos impôts, toutes nos lois et tous nos traités internationaux. Inclure le projet du Québec pays dans les actions des porte-paroles de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale lors de la période de questions, lors des commissions parlementaires, lors des points de presse ainsi qu’à l’extérieur lors des activités avec les citoyens.
    1. Créer un comité qui rédigera, à partir de la mise à jour des études, le livre « Le Québec Pays ». Le livre répondra aux interrogations des Québécoises et des Québécois au sujet du Québec indépendant comme le régime québécois des pensions, l’assurance-emploi et le rapport d’impôt unique.

    Martine Ouellet comme Chef du Parti Québécois

Les commentaires sont fermés.